GiNGeRmOOn

  • Photos

    Ginger moon, la musique est un travail d'équipe

    Les habitants de la lune

    Ginger moon est entouré d’une équipe, un écosystème. En dehors des quatre membre du groupe, les habitants de la lune sont peu nombreux, mais ce n’est qu’un début. Sans parler du fait que le nombre et la qualité, c’est pas forcément lié !

    Dans l’ordre d’apparition :

    Jean Gamet : fondateur du Studio de l’Hacienda, producteur indépendant, éditeur, musicien et parolier, Jean a tout vu et tout vécu. Son oreille est intraitable et son soutien précieux.

    Sylvain Dollet : ingénieur du son, Sylvain nous a aidé à lancer la phase d’enregistrement à la maison. Aussi peu disponible que sympa, le seul regret aura été de ne pas en faire plus ensemble.

    Jérémie Vinet : Bassiste et contrebassiste, Jérémie a fait pour nous de nombreuses prises de basses (toutes les prises des huit premiers titres). Pro et intellectuellement disponible, Jérémie passe de lune en lune et a gardé son visa pour Ginger Moon.

    Tristan Joutard : une boule d’énergie avec un saxo autour du coup. C’est Tristan (ou Thierry, c’est selon). Grand habitué de l’impro, du jazz pur au rock stonien, Tristan est venu poser un sax d’enfer sur « Your Eyes ». C’est notre frère.

    Jo Verne : ingénieur du son au studio l’Hacienda quand on l’a connu, Jo a aujourd’hui repris le studio avec Stéphane Piot (qui lui a carrément du naître à l’Hacienda!). C’est Jo qui a jusque là mixé tous nos titres. Quel bonheur de bosser avec un mec qui n’est là, ni pour simplement pousser des boutons, ni pour nous expliquer ce qu’il faut que l’on fasse. Tout dans la nuance le Jo. Le résultat est là !

    Matthew Agoglia : ingé son chez MasterDisk à New York, Matthew a réalisé le mastering des huit premiers titres. Pour ceux qui ne connaissent pas, le mastering est cette étape nécessaire au « boostage » du son. Etape aussi nécessaire que redoutée dans la mesure ou le mastering peut complètement flinguer tout le travail fait au mixage. Et notre Matthew a géré ça de main de maitre.

    Edouard Coquard : Grand pote de Nico avec lequel il vient de terminer un disque, Doudou a fait une prise de basse sur un de nos derniers titres. En bon musicien de studio, il s’est tout de suite mis dans le film et a apporté sa patte à notre travail.

    Dalé : Après avoir partagé la scène du Ninkasi avec Dalé (avec Namass Pamouss, groupe de cover Rock 70), on lui a parlé de notre projet d’album. Séduit par le premier titre qu’on lui a fait écouté (faut dire que vu le registre bien soul du titre, on avait toutes nos chances !), l’aventure a commencé. Première vraie rencontre artistique extérieure, on espère à la fois que ça va continuer, et qu’il ne sera pas le seul dans l’avenir à apporter son univers dans le notre.

    Sylvain de Campou : sans qu’il le sache, sans qu’il le veule, sans même qu’il s’en soit rendu compte, Sylvain fait partie des habitants de la lune. Concepteur Web, Sylvain a tout de suite embrayé pour concevoir notre petit écosystème WEB. Sans lui, vous ne liriez pas ces lignes.